coup de gueule

Madame ,Monsieur
je vous écris pour vous faire part de mon mécontentement en ce qui concerne ma conseillère.
Il est vrai que je peine à tenir mon compte positif mais n ’ayant pas eu de salaire pendant 3 mois, je pense faire mon maximum pour faire face aux échéances,concernant celles du crédit agricole et une seule mensualité n’avait pas été réglée en temps et en heures.
J’avais donc demandé à ma conseillière un crédit à la consommation de 3000 euros afin de faire face à mes différentes factures. Ce qu’elle m’à refusée en me disant que c’était elle qui décidée et elle seule.
Ce qui m’à exaspéré je travaille 10heures par jour ,je fais mon possible pour pouvoir subvenir aux besoins de ma famille et en résumé, ma vie dépend d’une personne qui me juge et me donne des leçons.
Quel pouvoir!
Moi même et ma famille nous avons à plusieurs reprises remis de l ’argent, sur mon compte qui systématiquement passait dans des frais de commissions importants.
Le credit agricole se dit la banque de tous , maleureusement je ne doit pas faire partie de vos critères.
Je trouve dommage que vous n aidiez pas les gens qui travaillent.
Vos collaborateurs ne sont pas aux plus prés des gens ou du moins pas ma conseillère ne l’est pas j’espère qu’elle dort bien la nuit ,moi pas.
J espère me sortir de cette situation précaire ,mais ce ne sera pas grâce à elle.
Merci pur votre écoute

1 commentaire sur coup de gueule

  1. Bonjour Monsieur,

    Vous souhaitez faire part de difficultés de relation avec notre point de vente de Nevers Banlay.

    Soucieuse des paroles de ses clients, votre Directrice d’agence a personnellement tenu à prendre en charge votre dossier.

    Je tiens à vous rappeler que les frais que vous évoquez sont dus à des dysfonctionnements de compte, qu’elle tente de prévenir en vous contactant régulièrement pour approvisionner votre compte.

    Concernant le refus de prêt qui vous a été opposé, croyez bien que cette décision a été prise en toute objectivité, après analyse attentive de votre dossier par votre Directrice. Dans son devoir de conseil, elle ne pouvait accéder à votre demande de financement.

    Enfin, je vous rappelle que la poursuite de nos relations ne peut s’envisager que dans le cadre d’échanges normalisés, respectueux et courtois.

    Sincères salutations,

    Votre Conseillère en ligne, Aurore,
    Ecoute Qualité Clients
    Crédit Agricole Centre Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *